top of page

Comment l'oreille interne, notamment la cochlée et les cellules ciliées, nous permettent d'entendre

Dernière mise à jour : 20 juil. 2023


anatomie de l'oreille avec le logo de Ouïe Audition en haut à gauche


L'audition est un sens fascinant qui nous permet de percevoir le monde d'une manière unique. Que ce soit le chant des oiseaux au printemps, le rire d'un être cher ou votre chanson préférée, tous ces sons sont rendus possibles grâce à l'oreille interne, et plus précisément, la cochlée et les cellules ciliées. Si vous n'avez aucune notion d'anatomie, ne vous inquiétez pas, cet article est fait pour vous. Nous allons explorer ensemble comment ces structures incroyablement complexes nous permettent d'entendre.


L'oreille interne : un monde de merveilles caché dans notre tête


anatomie de l'oreille interne. logo de Ouïe Audition en bas à droite

L'oreille interne, également appelée labyrinthe, est une structure complexe située dans l'os temporal de notre crâne. Elle est composée de deux parties principales : le vestibule et la cochlée.


Le vestibule est la partie de l'oreille interne qui est responsable de notre sens de l'équilibre. Il contient deux structures principales, les utricules et les saccules, qui détectent les mouvements linéaires de la tête. En outre, il y a trois canaux semi-circulaires qui détectent les mouvements rotationnels. Ces structures sont remplies de liquide et contiennent des cellules ciliées, similaires à celles trouvées dans la cochlée. Lorsque nous bougeons, le liquide dans le vestibule bouge, ce qui fait bouger les cils des cellules ciliées, créant un signal électrique qui est envoyé au cerveau.


La cochlée, d'autre part, est l'organe de l'audition. Elle est séparée du vestibule par une petite ouverture appelée fenêtre ronde. La cochlée est une structure en forme de spirale qui ressemble à un escargot. Elle est remplie d'un liquide appelé périlymphe, qui est séparé en deux parties par une membrane fine appelée membrane basilaire.


La cochlée : la clé de l'audition


La cochlée est une structure en forme de spirale qui ressemble à un escargot. Elle est remplie de liquide et contient une structure appelée l'organe de Corti, qui est l'endroit où la magie de l'audition se produit.


L'organe de Corti est une bande de tissu sensoriel qui court le long de la cochlée. Il est situé sur la membrane basilaire et est recouvert d'une autre membrane, la membrane tectoriale. Entre ces deux membranes se trouvent des milliers de cellules ciliées, qui sont les véritables stars de notre histoire.


Il y a deux types de cellules ciliées dans l'organe de Corti : les cellules ciliées externes et les cellules ciliées internes. Les cellules ciliées externes sont principalement responsables de l'amplification des sons, tandis que les cellules ciliées internes sont responsables de la transduction des sons en signaux électriques qui peuvent être interprétés par le cerveau.


Lorsque les ondes sonores entrent dans l'oreille, elles font vibrer le tympan, qui à son tour fait bouger les osselets de l'oreille moyenne. Ces mouvements sont transmis à la cochlée par la fenêtre ovale, faisant bouger le liquide à l'intérieur de la cochlée. Ces mouvements de liquide font bouger la membrane basilaire, ce qui fait bouger les cils des cellules ciliées, créant un signal électrique qui est envoyé au cerveau par le nerf auditif.


C'est ainsi que nous "entendons" les sons. C'est un processus complexe qui dépend de structures incroyablement délicates et précises dans notre oreille interne.


Les cellules ciliées : les véritables stars de l'audition


Les cellules ciliées sont de minuscules cellules sensorielles qui transforment les vibrations sonores en signaux électriques que notre cerveau peut comprendre. Elles sont recouvertes de cils microscopiques, ou stéréocils, qui bougent lorsque les vibrations sonores traversent le liquide de la cochlée.


Lorsque les stéréocils bougent, ils ouvrent des canaux ioniques qui permettent aux ions de pénétrer dans la cellule ciliée. Cela crée un signal électrique qui est ensuite envoyé au cerveau par le nerf auditif.


Il est important de noter que les cellules ciliées sont très délicates et peuvent être endommagées par une exposition excessive à des sons forts. C'est pourquoi il est si important de protéger notre audition en évitant les bruits forts et en utilisant une protection auditive lorsque cela est nécessaire.


Conclusion


L'audition est un processus complexe qui dépend de structures incroyablement délicates et précises dans notre oreille interne. La cochlée et les cellules ciliées travaillent ensemble pour transformer les vibrations sonores en signaux électriques que notre cerveau peut interpréter. C'est un véritable miracle de la nature qui nous permet de profiter des sons du monde qui nous entoure.


Maintenant que vous avez une meilleure compréhension de l'audition, nous espérons que vous apprécierez encore plus les sons de votre vie quotidienne. Et la prochaine fois que vous entendrez votre chanson préférée, pensez à la cochlée et aux cellules ciliées qui rendent tout cela possible.



44 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page