top of page

Analyse du rôle de l'orthophoniste dans la collaboration avec l'audioprothésiste et l'ORL


Coffee and Study Materials Flatlay


La presbyacousie, une perte auditive liée au vieillissement naturel de l'oreille interne, est une maladie souvent sous-estimée. Ses conséquences sont redoutables, entraînant une perte auditive progressive sur les fréquences aiguës nécessaires à la compréhension de la parole. En France, plus de 12 millions de personnes souffrent de presbyacousie. Il est préoccupant de constater que cette maladie est souvent considérée comme "normale" à partir de 60 ans, alors qu'elle peut débuter dès 45-50 ans, voire même plus tôt. Les retards dans la reconnaissance et le traitement de cette pathologie sont fréquents, car la perte auditive est progressive et subtile, affectant principalement la compréhension de la parole dans des environnements bruyants.


Accepter d'être malentendant est un processus de deuil difficile pour de nombreuses personnes. Certaines refusent toute aide, notamment le port de prothèses auditives. Cependant, il est crucial de reconnaître ce handicap afin de pouvoir envisager des améliorations. Des campagnes d'information auprès du grand public pourraient sensibiliser sur les conséquences de la presbyacousie, telles que les problèmes de concentration, de mémoire, de vitesse de perception et de traitement des informations, ainsi que l'isolement social et la diminution des capacités cognitives.


La prise en charge de la presbyacousie nécessite une approche multidisciplinaire impliquant le médecin traitant, le médecin ORL, l'audioprothésiste, l'orthophoniste et éventuellement un psychologue. Le parcours de soins commence généralement par une consultation avec le médecin traitant, qui peut orienter le patient vers un spécialiste de la surdité, c'est-à-dire le médecin ORL. Ce dernier effectue un examen clinique de l'oreille et évalue l'audition du patient. En tant que coordinateur du réseau, le médecin ORL annonce le diagnostic et oriente le patient vers les spécialistes appropriés, tout en expliquant la démarche thérapeutique et en dissipant les préjugés sur l'appareillage auditif.


Le traitement optimal de la presbyacousie repose en premier lieu sur un appareillage délivré par l'audioprothésiste. Les aides auditives et les implants sont les dispositifs les plus couramment utilisés pour traiter la perte auditive légère à sévère. Grâce à une collaboration étroite entre le médecin ORL et l'audioprothésiste, la prise en charge des malentendants est performante et donne de bons résultats. L'audioprothésiste accompagne le malentendant sur le long terme dans son adaptation et sa réhabilitation auditive, sachant que l'efficacité de l'appareillage s'établit progressivement.


Des études ont démontré les nombreux bienfaits des aides auditives, tels que l'amélioration de la qualité de vie, de la santé, de la perception de la parole et de l'état psychologique des patients appareillés.


Dans le cadre de la collaboration triangulaire entre l'audioprothésiste, le médecin ORL et l'orthophoniste, le rôle de l'orthophoniste est essentiel dans la réhabilitation auditive et la prise en charge globale des patients atteints de presbyacousie. L'orthophoniste est un professionnel de la santé spécialisé dans le traitement des troubles de la communication, y compris les troubles liés à l'audition.


L'orthophoniste intervient après que le patient ait été appareillé par l'audioprothésiste. Son rôle consiste à accompagner le patient dans l'adaptation à son appareillage auditif, à optimiser sa communication verbale et à améliorer sa perception de la parole.

L'orthophoniste travaille en étroite collaboration avec l'audioprothésiste pour ajuster les réglages des aides auditives en fonction des besoins spécifiques du patient.

Lors des séances d'orthophonie, le professionnel évalue les capacités auditives du patient et met en place des exercices visant à améliorer sa compréhension de la parole, sa discrimination auditive, sa localisation sonore et sa capacité à entendre dans des environnements bruyants. L'orthophoniste peut également proposer des stratégies de communication adaptées pour faciliter les échanges sociaux et professionnels du patient.


En plus de la rééducation auditive, l'orthophoniste peut également intervenir dans la rééducation de la voix et de la déglutition chez les patients présentant des troubles associés à la presbyacousie. Ces troubles peuvent être causés par une altération des muscles responsables de la phonation et de la déglutition, nécessitant ainsi une prise en charge spécifique.

La collaboration entre l'audioprothésiste, le médecin ORL et l'orthophoniste permet d'offrir une prise en charge complète et personnalisée aux patients atteints de presbyacousie.

Chaque professionnel apporte son expertise et ses compétences spécifiques pour répondre aux besoins individuels du patient. Une communication régulière et une coordination efficace entre ces trois acteurs sont essentielles pour assurer une réhabilitation auditive optimale et une amélioration de la qualité de vie des patients.


Dans le contexte de la collaboration triangulaire avec l'audioprothésiste et le médecin ORL, l'orthophoniste joue un rôle crucial dans la prise en charge des patients atteints de presbyacousie. Son expertise en rééducation auditive et en communication lui permet d'accompagner les patients tout au long de leur parcours de réhabilitation auditive, en travaillant en collaboration étroite avec les autres professionnels de la santé concernés.


Outre la rééducation auditive et la prise en charge des troubles de la communication, l'orthophoniste peut également jouer un rôle dans l'éducation et la sensibilisation des patients atteints de presbyacousie. Il peut fournir des informations sur les différentes stratégies de communication, les aides techniques et les adaptations environnementales qui peuvent faciliter la vie quotidienne des personnes malentendantes.


Source : https://www.college-nat-audio.fr/les-cahiers-de-laudition


90 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page