top of page

L'importance de la santé auditive : Un défi social à relever

Dernière mise à jour : 19 juin 2023


Silhouette féminine noire, logo OMS, Logo OUIE AUDITION, arrière plan rural, titre de l'article

Dans le monde, plus de 1,5 milliard de personnes souffrent d'une perte auditive, un chiffre qui pourrait atteindre 2,5 milliards d'ici 2050 selon le Rapport mondial de l'OMS sur l'audition. La perte auditive est souvent considérée comme un handicap invisible, car elle ne présente pas de signes visibles, et elle ne reçoit pas l'attention qu'elle mérite. Pourtant, les conséquences de la perte auditive peuvent être profondes, allant de l'isolement social et du chômage à la détérioration de la qualité de vie. Chez les enfants, elle peut affecter le langage et le développement, tandis que chez les adultes, une perte auditive non traitée est associée au déclin cognitif et à la démence. L'OMS estime que la perte auditive non traitée représente un coût mondial annuel de 980 milliards de dollars (y compris les coûts de soutien éducatif, la perte de productivité et les coûts sociaux). Il est donc essentiel de reconnaître la perte auditive comme un problème de santé publique croissant touchant les personnes de tous âges.


Prévention et intervention précoce


En 2021, l'OMS a défini le package H.E.A.R.I.N.G., qui recommande des interventions clés en matière de santé publique pour lutter contre la perte auditive tout au long de la vie, en mettant l'accent sur la prévention et l'intervention précoce. La perte auditive invalidante touche 34 millions d'enfants, mais près de 60% de ces cas pourraient être évités grâce à des mesures telles que la vaccination ou des soins prénatals et néonatals améliorés. Parmi les jeunes, 50% sont exposés à des niveaux sonores dangereux en raison de l'utilisation d'appareils audio personnels, et 40% sont exposés à des niveaux sonores élevés lors d'événements de divertissement. Chez les adultes, une exposition réduite aux bruits forts dans les environnements professionnels, récréatifs et environnementaux peut réduire la fréquence de la perte auditive et retarder son apparition liée à l'âge. De plus, il est important de mettre en place des mesures de dépistage pour détecter précocement la perte auditive. Cependant, les progrès dans ce domaine ont été lents, et la mise en œuvre de ces recommandations varie dans le monde entier.


Perte auditive chez les personnes âgées et risque de démence


Chez les personnes âgées, une intervention rapide pourrait contribuer à prévenir le déclin cognitif et la démence, qui sont associés à une déficience auditive. Une étude publiée dans The Lancet Public Health, menée par Fan Jiang et ses collègues, indique que les personnes atteintes de perte auditive qui n'utilisent pas d'aides auditives pourraient présenter un risque accru de démence par rapport à celles qui n'ont pas de perte auditive. En revanche, les utilisateurs d'aides auditives ne semblaient pas présenter un risque accru de démence. Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour établir une relation causale, Gill Livingston et Sergi Costafreda soulignent, dans un commentaire associé, que les preuves sur l'efficacité des aides auditives sont solides et qu'elles constituent une mesure importante pour prévenir la démence. Cependant, les aides auditives sont encore sous-utilisées. Alors qu'elles sont fournies gratuitement par le Service national de santé britannique, que la France a récemment augmenté le remboursement des aides auditives et que les États-Unis ont autorisé la vente d'aides auditives en vente libre pour les personnes atteintes d'une perte auditive légère à modérée, il est nécessaire de sensibiliser davantage et de lutter contre la stigmatisation associée à la perte auditive.


Un défi social à relever


Il est indispensable de considérer la perte auditive comme un défi social. Une plus grande participation communautaire et une éducation sur la perte auditive et les moyens de préserver sa santé auditive pourraient contribuer à combattre les préjugés et à encourager les personnes à rechercher de l'aide en cas de besoin. Les professionnels de la santé ont un rôle central à jouer dans la sensibilisation à la santé auditive, comme en témoigne récemment la campagne menée en Belgique, qui cible les médecins généralistes en leur fournissant des informations sur la perte auditive et ses conséquences sur la santé et le bien-être, afin de les inciter à reconnaître la perte auditive, à en discuter et à orienter les patients.


Conclusion


La perte auditive est un déterminant modifiable de la santé et du bien-être. Les décideurs politiques devraient réaliser les énormes avantages, y compris économiques, d'une action proactive. Investir dans la santé auditive en intégrant les interventions recommandées par l'OMS dans le package H.E.A.R.I.N.G. pourrait générer un retour sur investissement de 16 dollars pour chaque dollar investi. La prévention tout au long de la vie sera essentielle. Les gouvernements, les professionnels de la santé et la société civile peuvent contribuer à réduire le fardeau de la perte auditive, à combattre la stigmatisation et à soutenir les personnes de tous âges.


Liens :






14 vues0 commentaire

Comments


bottom of page